DERNIERE MINUTE

Londres : Big Ben plonge dans le silence

Big Ben a sonné ses 12 derniers coups de ce midi pour les quatre ans à venir.

Vous lisez:

Londres : Big Ben plonge dans le silence

Taille du texte Aa Aa

A midi, ce lundi, Big Ben a sonné ses 12 derniers coups devant un millier de personnes… avant de plonger dans le silence pour les quatre ans à venir. Le temps nécessaire pour rénover la tour, l’horloge et sa cloche.
Cette cloche imposante de 13,7 tonnes, et dont le surnom Big Ben est souvent utilisé pour évoquer toute la tour, va être déconnectée et ne sonnera plus les heures comme elle l’a pourtant fait depuis 158 ans presque sans discontinuer, accompagnée de son carillon de quatre cloches plus petites pour sonner les quart d’heure. Ce monument, le plus photographié du Royaume-Uni, est tout aussi connu que la mélodie de sa cloche et de son carillon dont le son ouvre en direct plusieurs émissions de la télévision publique britannique, la BBC.

Le chantier, d’un montant de 31,7 millions d’euros, a été validé par le Parlement, qui siège dans le palais que surplombe la tour victorienne de 96 mètres, il y a deux ans déjà. Et pourtant, maintenant que Big Ben s’est tue, des voix s‘élèvent pour critiquer la durée de sa cure de jouvence. La Première ministre Theresa May, elle-même, est intervenue : “Il n’est pas raisonnable que Big Ben soit réduite au silence pendant quatre ans”, a-t-elle déclaré mercredi dernier. Elle a exigé des responsables de la Chambre des Communes qu’ils reprennent d’urgence le calendrier des travaux. Pour les partisans du Brexit, il serait même inconcevable que Big Ben ne marque pas la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 29 mars 2019. “Il serait très étrange si à minuit, ce jour-là, elle ne sonne pas, très bizarre. C’est le cœur de notre nation”, a estimé le député conservateur Peter Bone dans le Daily Mail.

Face à cette levée de boucliers de dernière minute, le Parlement a fait savoir que la durée des travaux, qui n‘était pas connue lors du vote en 2015, serait réévaluée lors de la reprise parlementaire en septembre.

Le peuple britannique, selon un sondage de l’institut YouGovm est plutôt favorable à la mise sous silence de Big Ben pour toute la durée des travaux, sauf occasions spéciales, que pour une solution permettant de la maintenir en activité. L’horloge, elle, continuera à donner l’heure grâce à un mécanisme de substitution ; au moins un des quatre cadrans sera toujours visible du public.

Avec AFP