DERNIERE MINUTE

Brexit : négociations difficiles

Vous lisez:

Brexit : négociations difficiles

Taille du texte Aa Aa

Le Monsieur Brexit européen Michel Barnier et son homologue britannique David Davis doivent se rencontrer en début de semaine à Bruxelles pour un troisième round de négociations.

Et comme en 79 quand Margaret Thatcher réclamait à la Communauté européenne de récupérer sa mise, le montant de la facture de sortie que Londres devra payer pour quitter de l’Union est un des dossier les plus sensibles.

Boris Johnson est le chef de la diplomatie britannique : “Certaines sommes mentionnées semblent très élevées et bien sûr nous remplirons nos obligations. Nous sommes un peuple qui respecte les lois et paie ses dettes. Nous ne devons pas payer un centime de plus ou de moins de ce que nous estimons être nos obligations.”

L’accès au marché européen après le Brexit est un autre dossier qui préoccupe tout particulièrement les marchés outre-Manche. L’industrie automobile s’inquiète notamment d‘éventuelles difficultés d’approvisionnement.

Sur la question la future frontière qui séparera en Irlande l’Union Européenne du Royaume-Uni, Bruxelles est préoccupé par le lien que Londres fait entre cette frontière et l’avenir du processus de paix en Irlande.

Troisième dossier sensible, le statut des citoyens européens qui vivent au Royaume-Uni et des Britanniques qui résident en Europe.

Sur ces trois dossiers, Bruxelles estime que les propositions de Londres ne sont pas assez détaillées.