DERNIERE MINUTE

Ripoll, berceau des terroristes, doute et s'interroge

La petite ville catalane a vu grandir dix des djihadistes qui ont commis les attentats de Barcelone et Cambrils. La population n'en revient toujours pas.

Vous lisez:

Ripoll, berceau des terroristes, doute et s'interroge

Taille du texte Aa Aa

Ripoll et ses 10 000 habitants tentent de se remettre du traumatisme des attaques de Barcelone et Cambrils. Cest de cette ville pittoresque des Pyrénées, dans le nord de la Catalogne, que sont originaires une dizaine des membres de la cellule djihadiste. Aujourd’hui, huit d’entre eux sont morts, les autres sont en prison ou en liberté provisoire.

“Parmi ces garçons, quelques uns sont nés ici et d’autres y ont grandi, rappelle Miquel Rovira, maire-adjoint de la ville. Et tous sont allés à l‘école ici. Certains étaient très connus parce qu’ils participaient à des ateliers organisés par la mairie. Nous n’avions rien remarqué de spécial.”

Comment ces jeunes d’origine marocaine ont-ils pu basculer dans le djihadisme ? La question se pose avec d’autant plus d’acuité qu’ils semblaient bien intégrés à la vie sportive et associative de Ripoll.
“Houssaine Abouyaaqoub et Omar Hychami sont plus ou moins de mon âge, témoigne un jeune de 21 ans. J‘étais au lycée avec Omar et j’ai des amis en commun avec Houssaine. Ce sont des choses qu’on voit de loin, ici, habituellement. Apprendre ce qui arrive à des gens qu’on voit d’habitude dans la rue, c’est quelque chose de frappant.”

La communauté maghrébine de la ville est sur ses gardes. D’autant que des affiches anti-musulmans sont apparues. La mairie les a déjà retirées en grande partie. Une cellule d’aide psychologique a été mise à la disposition des habitants. “A partir de maintenant, la poplulation de Ripoll va essayer de reprendre le cours d’une vie normale et de se remettre de ce traumatisme, conclut notre envoyé spécial Vicenç Batalla. Pour cela, la mairie et les autorités locales ont covoqué pour samedi soir une manifestation à la même heure qu‘à Barcelone avec le slogan ‘Ripoll pour la paix, un pas en avant’.”