DERNIERE MINUTE

Macron réclame à Erdogan la libération "rapide" du journaliste Loup Bureau

Vous lisez:

Macron réclame à Erdogan la libération "rapide" du journaliste Loup Bureau

Taille du texte Aa Aa

Le président français, Emmanuel Macron, a demandé dimanche 27 août à son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, la libération “rapide” du journaliste Loup Bureau et “son retour en France”. Les deux chefs d’Etat se sont entretenus au téléphone. Ils l’avaient fait une première fois le 15 août.

Loup Bureau, 27 ans, a été interpellé le 26 juillet à la frontière entre l’Irak et la Turquie. La justice turque le soupçonne d’appartenir à “une organisation terroriste armée”. Elle fonde ses accusations sur des photos trouvées en sa possession le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG, un mouvement considéré comme une organisation “terroriste” par le pouvoir turc.

Une pétition réclamant la libération du journaliste a reçu près de 28 000 signatures. Mais son comité de soutien, auquel participe activement Reporters sans frontières (RSF), mise surtout sur la pression diplomatique pour obtenir gain de cause. Son père avait, le 24 août, déclaré attendre “une nouvelle prise de parole de M. Macron”, et regretté de ne recevoir “aucune information de la part du ministère des Affaires étrangères”.