DERNIERE MINUTE

Le judo mondial fête ses 65 ans à Budapest

La Fédération internationale de judo a fêté avec faste ses 65 ans à Budapest, ville-hôte des championnats du monde 2017.

Vous lisez:

Le judo mondial fête ses 65 ans à Budapest

Taille du texte Aa Aa

La Fédération internationale de judo a célébré ses 65 ans à Budapest à la veille de l’ouverture des championnats du monde de ce sport dans la capitale hongroise. Elle a réuni avec faste, la planète judo d’hier et d’aujourd’hui.

65 ans, mais la retraite n’est pas pour tout de suite ! La Fédération internationale de judo a fêté son âge respectable en faisant entrer son sport à l’Opéra de Budapest, ville-hôte des championnats du monde de la discipline cette année. Elle a organisé un somptueux gala où des prix d’excellence ont été décernés par exemple, au Secrétaire général de la Fédération internationale pour l’ensemble du travail qu’il a accompli.

Prix d’excellence

“J’ai toujours été dans le judo, j’ai fait tous les métiers dans le judo – que ce soit dirigeant, enseignant, entraîneur, combattant, professeur de judo dans un club, un petit club -, a précisé Jean-Luc Rougé, également président de la Fédération française de judo. C’est avant tout un grand plaisir, a-t-il poursuivi avant de conclure : Je ne sais même pas ce que j’aurais fait si je n’avais pas fait du judo.”

Autre personnalité récompensée pour sa contribution au judo : Franco Capelletti, premier Italien à avoir obtenu le grade de ceinture rouge 9ème dan, très ému au moment de recevoir son prix sur scène : “Pour moi, là, c’est très difficile de parler parce que c’est tellement d‘émotion,” a-t-il reconnu.

Majlinda Kelmendi et Teddy Riner

Le gala a aussi distingué ceux qui brillent actuellement sur les tatamis internationaux : la kosovare Majlinda Kelmendi et le Français Teddy Riner, judoka le plus titré en championnat du monde.

Les étoiles du sport, mais aussi de la musique : lors de son gala, la Fédération internationale a laissé la part belle aux interprètes de talent venus de tous horizons.