DERNIERE MINUTE

Un sommet à Paris sur la crise migratoire

Une réunion euro-africaine avait lieu à Paris ce lundi pour trouver des avancées sur le dossier des migrations.

Vous lisez:

Un sommet à Paris sur la crise migratoire

Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron veut “identifier” les réfugiés dès le Niger et le Tchad. C’est l’une des idées ressorties du sommet sur la crise migratoire qui se tenait ce lundi à Paris : le président français recevait les dirigeants du Tchad, du Niger et de Libye, ainsi que côté européen Angela Merkel, Paolo Gentiloni, Mariano Rajoy et Federica Mogherini.

Les procédures de demandes d’asile pourraient donc commencer dès le territoire africain.

Mais c’est d’abord un lien avec le terrorisme qu’Emmanuel Macron n’a pas hésité à faire :
“Certains groupes de trafiquants qui sont les trafiquants d’armes, de vies humaines, de drogue et les groupes liés au terrorisme ont fait du désert en Afrique un cimetière et de la Méditerrannée un cimetière. Ce sont les mêmes qui sont profondément liés au terrorisme.”

La Libye a d’ailleurs été fermement rappelée à l’ordre ce lundi par l’ONU, qui a appelé ses dirigeants à relâcher les migrants les plus vulnérables détenus dans le pays… Femmes, enfants, doivent être libérés et cesser de subir des violences, comme c’est le cas tous les jours dans les camps de détention libyens, devenues des zones de non-droit total.