DERNIERE MINUTE

Irak : combats féroces dans les faubourgs de Tal Afar

Vous lisez:

Irak : combats féroces dans les faubourgs de Tal Afar

Taille du texte Aa Aa

Nous sommes à une dizaines de kilomètres au nord ouest de Tal Afar. Les djihadistes de l’Etat islamique ont en grande partie abandonné la ville pour se retrancher à Al-ayadiya, une petite commune dans ses environs. Difficile de savoir combien d’entre eux ont réussi à prendre la fuite. En face, les forces irakiennes mais aussi les Peshmergas. Pour certains soldats qui ont connu la bataille de la vieille ville de Mossoul, ce qui se passe à Al-ayadiya est encore pire. “Ils ne se rendent pas. On les arrête, beaucoup d’entre eux ont des ceintures à explosifs. Nous en arrêtons certains et en tuons d’autres. Je dirais qu’une trentaines ont été tués ici”, explique Kamil Harki, commandant des Peshmergas. “La porte de l’enfer”, c’est en ces mots que les combattants décrivent ce qu’il se passe à Al-ayadiya.
D’après ces soldats, chaque bâtiment serait piégé ou occupé par des militants de l’État islamique, ce qui rend leur avancée très compliquée. Tal Afar était le dernier bastion d’importance des djihadistes dans la province de Ninive au nord de l’Irak.