DERNIERE MINUTE

Élections allemandes 360° : l'ex-RDA attend le changement

En ex-RDA, une retraitée espère un changement à l'issue des élections et appelle à ne pas oublier le traumatisme de la réunification.

Vous lisez:

Élections allemandes 360° : l'ex-RDA attend le changement

Taille du texte Aa Aa

Dans le cadre de notre série de vidéos à 360° sur les prochaines élections législatives allemandes prévues le 24 septembre, nous partons dans le Land de Mecklembourg – Poméranie occidentale, situé en ex-Allemagne de l’Est, fief de la chancelière, à la rencontre d’une enseignante à la retraite, très critique sur les douze ans de mandat d’Angela Merkel.

Christine Richter a été professeure de musique et d’allemand pendant 37 ans à Demmin. Elle dresse pour notre reporter Lena Roche, le bilan de l’action d’Angela Merkel : “Elle a fait de bonnes choses, mais maintenant, ça suffit, assure-t-elle. Après douze ans, un changement est plus que nécessaire, mais je ne sais pas si beaucoup de gens en ont conscience : il y a un tel système qui s’est mis en place et consolidé avec les années, il n’y a plus de place pour que des alternatives soient lancées,” estime-t-elle.

Une région qui souffre

Dans sa ville un temps surnommée “la capitale du chômage”, le taux de demandeurs d’emploi atteignait plus de 30% en 2004. Aujourd’hui, il s’est réduit de moitié, mais de nombreux jeunes continuent de quitter la région faute de débouchés.

Christine Richter aimerait que les responsables politiques gardent en mémoire le traumatisme de la réunification dans sa région : “Des gens qui se sentaient bien dans leur travail (…) ont été mis à la porte du jour au lendemain, (…) beaucoup de gens ont dû tout d’un coup mener une vie tout à fait différente, beaucoup y ont laissé leur santé.” La retraitée énumère ainsi, les principaux problèmes dans son Land : “Le chômage, [l‘état des] infrastructures, l‘écart entre les villes et les campagnes.”