DERNIERE MINUTE

Macron réaffirme ses ambitions dans une interview

Le président français se livre dans une longue interview pour Le Point.

Vous lisez:

Macron réaffirme ses ambitions dans une interview

Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron se livre dans une longue interview publiée ce jeudi dans l’hebdomadaire Le Point.

International : “Une Europe aux dimensions des puissances américaine et chinoise”

Plus de trois mois après son arrivée à l’Elysée, le président français fait un premier bilan et revient sur ses ambitions, notamment à l’international. Macron souhaite que la France redevienne une “grande puissance” et veut une “Europe qui soit un continent aux dimensions des puissances américaine et chinoise.”

Le président de la République réitère sa volonté de doter la zone euro d’un budget commun pour qu’elle puisse emprunter à grande échelle sur les marchés.

Enfin, il n’hésite pas à décocher quelques flèches, notamment à l’endroit du gouvernement polonais, qu’il accuse de “remettre en cause” l’Etat de droit et de s’opposer à la réforme de la directive européenne sur les travailleurs détachés.

Réformes : Macron promet “une transformation profonde” du pays

Sur le plan national, Macron promet une “transformation profonde” du pays, en référence à la réforme en cours du code du travail. L’objectif, rappelle-t-il, est de simplifier la vie des entreprises et de faire reculer le chômage de masse, qui frappe “les plus jeunes et les moins qualifiés.”

Il assume aussi la baisse controversée des APL, les aides au logement, et envisage d’aller plus loin que la baisse prévue de 5 euros par mois, afin de “faire baisser les loyers” dans les grandes villes.

Enfin, sur le plan fiscal, il demande un effort aux retraités les plus aisés, qui seront les plus impactés par la hausse envisagée de la CSG, la Contribution sociale généralisée.

Une popularité en chute libre

Cette interview intervient avant une rentrée sociale tendue, alors que plusieurs syndicats appellent à manifester le 12 septembre contre la loi travail.

Le président, désormais entouré de Nemo, son labrador, fait face également à une forte baisse de sa cote de popularité : 43% d’opinions favorables, soit une chute de 19 points depuis le début de son quinquennat, selon un dernier ‘‘sondage BVA’‘:http://www.europe1.fr/politique/un-nouveau-sondage-marque-la-chute-de-popularite-demmanuel-macron-3422456.