DERNIERE MINUTE

Lavrov, le "tango" et le diplomatie

Vous lisez:

Lavrov, le "tango" et le diplomatie

Taille du texte Aa Aa

La crise politique entre les Etats-Unis et la Russie a pris un nouveau tournant avec la fermeture du consulat russe à San Francisco exigée par Washington.
Une décision prise pour riposter après la réduction du personnel des représentations diplomatiques américaines en Russie.
Sanctions et représailles s’enlisent dans un cercle vicieux entre les deux pays.
Le chef de la diplomatie russe regrette pourtant “l’escalade des tensions”.

“Comme le président Poutine l’a dit à plusieurs reprises, nous ne cherchons pas la discorde avec les Etats-Unis. Nous avons toujours été amicaux vis-à-vis des Américains. Nous sommes aussi ouverts à une coopération constructive si celle-ci coïncide avec les intérêts de la Russie. Nous voulons sincérement que le climat de notre politique bilatérale redevienne normal. Mais pour un tango, il faut être deux, et notre partenaire est sans cesse lancé dans un break dance en solo”, a déclaré Vladimir Poutine.

Un nouvel amabassadeur russe à Washington a pris ses fonctions jeudi.
La tâche d’Anatoli Antonov sera délicate alors que les relations bilatérales sont dans l’impasse.