DERNIERE MINUTE

L'ONU accuse Damas d'avoir utilisé du gaz sarin

Vous lisez:

L'ONU accuse Damas d'avoir utilisé du gaz sarin

Taille du texte Aa Aa

C‘était en avril dernier, la ville de Khan Cheikhoun en Syrie était frappée par du gaz sarin faisant au moins 80 morts, essentiellement des femmes et des enfants. Cette attaque avait provoqué une immense vague d’indignation et la première frappe de Washington contre le régime de Damas. Après des mois d’enquête, l’ONU est formelle : le régime syrien est à l’origine de cette attaque, et accuse Damas de “crime de guerre” :

“Nous avons recueilli de nombreuses preuves explique Paulo Pinheiro, le président de la Commission d’enquête de l’ONU sur la Syrieparmi elles, 43 entretiens avec des victimes, des témoins occulaires, du personnel médical qui s’est rendu sur le site, des photos des destructions et des images satellites. Nous avons conclu que l’attaque chimique a été effectuée par un avion syrien SU-22 qui a lâché trois bombes conventionnelles et une bombe dispersant du gaz sarin sur Khan Cheikoun.”

Fin juin, une autre commission d’enquête internationale avait confirmé l’utilisation du gaz sarin sur cette localité sans désigner de responsables. La Syrie a annoncé qu’elle allait coopérer avec les experts pour prouver qu’elle n’est pas impliquée dans l’attaque sur Khan Cheikhoun.

avec AFP