DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

US Open: Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York

Vous lisez:

US Open: Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York

US Open: Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York
Taille du texte Aa Aa

Roger Federer et Rafael Nadal peuvent mettre fin mercredi à une incroyable anomalie dans leur légendaire rivalité: en battant respectivement Juan Martin del Potro et Andrey Rublev, ils auront rendez-vous en demi-finales de l’US Open, ce qui serait leur premier duel à New York.

Depuis 2004 et leur première confrontation, Federer et Nadal se sont affrontés à 37 reprises sur toutes les surfaces, à travers le monde et à tous les stades d’un tournoi, mais aussi incroyable que cela puisse paraître, ils n’ont jamais croisé le fer à Flushing Meadows.

Ce duel tant attendu pourrait avoir lieu vendredi en demi-finales de l’US Open, mais ils doivent d’abord passer l’obstacle des quarts de finale.

Pour Federer, cet obstacle mesure 1,98 m et lui a déjà coûté un titre à New York: il s’agit de l’Argentin Juan Martin del Potro, qui l’avait battu en finale de l‘édition 2009, mettant ainsi fin à son régne interrompu de 2004 à 2008.

Longtemps surnommé l’homme aux poignets de verre, “Del Po”, 29 ans, a retrouvé tout son punch, comme l’a amérement constaté l’Autrichien Dominic Thiem, N.8 mondial, qu’il a renversé en 8e de finale 1-6, 2-6, 6-1, 7-6 (7/1), 6-4.

Pour affronter Federer, à ses yeux “le plus grand joueur de tous les temps”, en quête de son 20e titre en Grand Chelem, son troisième de l’année, Del Potro, 29 ans, devra avoir récupérer de son marathon de trois heures et 35 minutes contre Thiem et évacuer un gros rhume qui l’accable depuis plusieurs jours.

“On n’a pas de formule magique, il faut juste espérer”, a-t-il souri en parlant de son état physique comme de la complexité de la tâche qui l’attend.

Si Federer et Del Potro se sont affrontés 21 fois (15 victoires pour le Suisse), Nadal va rencontrer pour la première fois “LA” surprise du tournoi, Andrey Rublev, qui a fait mordre à la poussière au Bulgare Grigor Dimitrov et au Belge David Goffin.

L’Espagnol connaît le prodige, 53e mondial à 19 ans, pour l’avoir cotoyé à l’entraînement dans son académie de Majorque il y a quelques années.

“Je n’ai rien à perdre, c’est mon premier quart de finale en Grand Chelem”, a prévenu le Russe.

“Tout ce qui en compte en tennis, ce sont les victoires, les titres, bien sûr qu’il a quelque chose à perdre”, lui a rétorqué Nadal qui n’a plus atteint le dernier carré de l’US Open depuis 2013, année de son deuxième sacre new-yorkais.

La N.1 mondiale Karolina Pliskova qui doit remporter le titre pour rester en tête du classement WTA, sera opposé à l’Américaine CoCo Vandeweghe (N.22), tandis que l’Estonienne Kaia Kanepi, 418e mondiale après 18 mois de pause pour raisons de santé et manque de motivation, défie une autre Américaine Madison Keys (N.16).

Le programme des matches de la 10e journée:

. ARTHURASHESTADIUM

A partir de 12h00 locales (18h00 françaises):

Quarts de finale: Karolina Pliskova (CZE/N.1) – CoCo Vandeweghe (USA/N.20)

Suivi de:

Quarts de finale: Rafael Nadal (ESP/N.1) – Andrey Rublev (RUS)

A partir de 19h00 locales (jeudi 01h00 françaises):

Quarts de finale: Madison Keys (USA/N.15) – Kaia Kanepi (EST)

Suivi de:

Quarts de finale: Roger Federer (SUI/N.3) – Juan Martin del Potro (ARG/N.24)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.