DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irma: un mort, plusieurs blessés sur la partie néerlandaise de Saint-Martin

Vous lisez:

Irma: un mort, plusieurs blessés sur la partie néerlandaise de Saint-Martin

Irma: un mort, plusieurs blessés sur la partie néerlandaise de Saint-Martin
Taille du texte Aa Aa

Au moins une personne a été tuée et plusieurs ont été blessées par le passage dévastateur de l’ouragan Irma sur la partie néerlandaise de l‘île de Saint-Martin, a annoncé jeudi à La Haye le ministre de l’Intérieur des Pays-Bas Ronald Plasterk.

“Nous confirmons qu’une personne a été tuée et plusieurs autres blessées” sur l‘île de Saint-Martin, partagée avec la France, “mais les informations sont partielles”, a déclaré M. Plasterk à des journalistes.

La communication avec l‘île reste difficile, a-t-il encore souligné, alors que le dispositif d’aide néerlandais se mettait en place.

Deux avions militaires, un KDC-10 et un appareil de transport C-130 Hercules ont décollé depuis la base militaire d’Eindhoven et étaient jeudi soir en route pour l‘île de Curacao, dans les Caraïbes du sud, ont rapporté les médias néerlandais.

Le C-130, qui peut atterrir sur des terrains rudimentaires, devrait faire la navette entre Curacao et Saint-Martin, selon l’agence de presse ANP.

Le Premier ministre Mark Rutte avait déclaré précédemment que l‘île restait inaccessible, mais les autorités espèrent que la piste de l’aéroport international va pouvoir y rouvrir rapidement.

Deux bâtiments de la marine néerlandaise se trouvent également dans la zone.

Le Premier ministre français Edouard Philippe a fait état jeudi d’un bilan provisoire de quatre morts dans la partie française de l‘île.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.