DERNIERE MINUTE

Les Espagnols partagés sur le référendum en Catalogne

Le référendum sur l'autodétermination convoqué par les autorités catalanes suscite des réactions très diverses

Vous lisez:

Les Espagnols partagés sur le référendum en Catalogne

Taille du texte Aa Aa

A Madrid, la perspective de voir la Catalogne voter sur son indépendance suscite beaucoup d’inquiétude. Dans une Espagne très marquée par les régionalismes, la stabilité du pays n’en est que plus fragile. Mais dans les rues de la capitale, l’indignation qui fait les gros titres n’est pas forcément unanime.

“Je trouve ça terrible ! s’insurge Raquel. Ca m’est égal qu’ils l’aient approuvé, ça ne fait pas de différence qu’ils l’approuvent. Je trouve ridicule qu’ils fassent ça. Si on est espagnol, on est espagnol. Point.”

“Moi, je suis madrilène, je vis à Madrid, mais j’ai une fille qui vit en Catalogne, explique Felisa. Et elle, elle veut voter. Tout comme elle, les citoyens ont le droit de voter.”

Les Barcelonais sont eux aussi partagés. Si le oui l’emporte le 1er octobre, les autorités catalanes promettent de déclarer l’indépendance dans les 48 heures. Lors d’une précédente consultation en 2014, déclarée illégale, 30% des inscrits avaient voté et la grande majorité s‘était prononcée pour l’autodétermination.

“Que la Catalogne ait le droit de voter, je trouve que c’est bien, dit Laurent, un Français installé à Barcelone. Mais la manière dont cela se fait va conduire cette initiative à l‘échec. Ca ne passera pas parce que ce référendum n’aura jamais la légalité qu’ils veulent lui donner si il n’y a pas d’accord avec le gouvernement pour changer par exemple la constitution.”

“La vérité, c’est que nous sommes enchantés ! se félicite Dolores. Il y a des années que l’on attendait ce moment, et nous pensons que c’est réellement démocratique de laisser le peuple donner son opinion sur comment il veut vivre et ce qu’il veut pour son pays.”