DERNIERE MINUTE

Le pape, la Colombie et la réconciliation

Vous lisez:

Le pape, la Colombie et la réconciliation

Taille du texte Aa Aa

L’accord de paix avec les FARC était encore au centre du message papal ce vendredi. Au troisième jour de sa visite en Colombie, le pape a appelé à la réconciliation, sinon selon lui la paix sera un “échec”.

Dans la foule venue assister à la messe à Villavicencio, des indigènes, déplacés depuis 500 ans et qui s’estiment discriminés par le peuple colombien”, et des petits paysans, eux aussi particulièrement affectés par la guerre.

“La réconciliation nest pas un mot abstrait. Si ça devait l‘être, cela n’apporterait que de la stérilité et plus de distance. Se réconcilier c’est ouvrir la porte à chacun et à tous ceux qui ont vécu la réalité dramatique du conflit.”

Dans une lettre ouverte au pape, le chef des Farc, Rodrigo Londoño alias “Timochenko”, lui a demandé “son pardon pour toute larme ou douleur que nous avons causée au peuple de Colombie”. Depuis le semaine dernière, la principale guérilla des Amériques est reconvertie en parti politique légal.

Le pape François poursuit sa visite à Medellin ce samedi et à Cartagène dimanche. La Colombie doit panser ses blessures, après un demi siècle de conflit, qui a fait 260.000 morts, environ 60.000 disparus et au moins 7,1 millions de déplacés.