DERNIERE MINUTE

Pillages à Saint-Martin

Vous lisez:

Pillages à Saint-Martin

Taille du texte Aa Aa

Après le passage dévastateur de l’ouragan Irma, les habitants de Saint-Martin sont confrontés à un autre fléau, les pillages. Les maisons laissées à l’abandon et surtout les magasins sont les cibles des voleurs.

Venue en mission de reconnaissance, la ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, rapporte des pillages réalisés, je cite, “juste devant ses yeux”. Quant au ministre de l’Intérieur, il précise qu’un premier détachement de 455 membres de forces de sécurité a été envoyé sur l‘île.

Gérard Collomb, ministre français de l’Intérieur : “Un nouveau contingent de 187 personnes va arriver à Saint-Martin dans les heures qui viennent, c’est-à-dire avant l’arrivée du cyclone José, ce qui fait que le problème du maintien de l’ordre devrait être réglé.”

Des soldats et des policiers néerlandais ont été envoyés dans la partie sud de l‘île, administrée par les Pays-Bas et elle aussi théâtre de scènes de pillage. Un témoin évoque “des gens armés de machettes et de revolvers faisant régner la terreur dans la rue.” Le problème est “grave”, mais “nous n’abandonnerons pas Saint-Martin” assure le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.