DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2024 et 2028: Bach espère une semaine "réussie" pour le CIO

Vous lisez:

JO-2024 et 2028: Bach espère une semaine "réussie" pour le CIO

JO-2024 et 2028: Bach espère une semaine "réussie" pour le CIO
Taille du texte Aa Aa

Avant l’attribution officielle mercredi des jeux Olympiques 2024 à Paris et 2028 à Los Angeles, le Comité international olympique a entamé lundi à Lima une semaine que son président Thomas Bach espère “intéressante et réussie”.

“J’espère que vous êtes prêts pour ce qui promet d‘être une semaine intéressante et réussie pour le CIO ici à Lima”, a déclaré M. Bach à l’adresse des 12 membres de la commission exécutive réunie pour deux jours.

Le gouvernement olympique doit notamment se pencher lundi sur les préparatifs des JO d‘été 2020 à Tokyo et d’hiver à Pékin en 2022.

La réunion s’ouvre sur fond de soupçons de corruption dans l’attribution des Jeux d‘été 2016 à Rio.

Les autorités brésiliennes ont lancé la semaine dernière une vaste opération à l’encontre du chef de la candidature carioca, Carlos Nuzman, ancien membre du CIO, soupçonné d’avoir organisé l’achat de voix au sein de l’instance pour obtenir en 2009 l’attribution des Jeux aux dépens de Madrid, Tokyo et Chicago.

Autre sujet de préoccupation pour le CIO, les Jeux d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud qui doivent s’ouvrir dans cinq mois (le 9 février) alors que la tension est vive dans la péninsule coréenne après l’essai récent d’une bombe H par la Corée du Nord.

La réunion sera suivie à partir de mercredi et jusqu‘à samedi de la 131e session du CIO où les quelque 90 membres présents doivent approuver lors d’un vote à main levée l’attribution des JO-2024 à Paris et 2028 à Los Angeles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.