DERNIERE MINUTE

Une nouvelle étape franchie pour le Brexit

La mise en oeuvre du Brexit ne se fait pas sans mal, mais la première étape législative a été franchie.

Vous lisez:

Une nouvelle étape franchie pour le Brexit

Taille du texte Aa Aa

13 heures de débats au parlement, le rejet d’un amendement travailliste de blocage, la mise en oeuvre du Brexit ne se fait pas sans mal. Mais la première étape législative a été franchie. Les députés de la chambre des communes ont voté à 326 voix pour le projet de loi gouvernemental destiné à mettre fin à la suprématie du droit européen au Royaume-Uni. Le “Repeal Bill” doit être à présent étudié dans le détail en comité par la chambre des communes.

Ce vote, qui consiste à abroger l’“European Communities Act” (Acte d’adhésion au droit communautaire européen) de 1972 et à donner au parlement et à l’exécutif le pouvoir de changer les lois existantes, était crucial pour Theresa May après la perte de sa majorité parlementaire le 8 juin dernier. C’est donc une grande satisfaction pour elle :

Ce matin, tôt, le parlement a pris la décision historique de soutenir la volonté du peuple britannique (…). Cette décision signifie que nous pouvons nous lancer dans les négociations avec des fondations solides et nous continuons à encourager les députés de tout le Royaume-Uni à travailler ensemble à l‘élaboration de cette pièce vitale de notre législation.

La loi de retrait de l’Union européenne doit transposer une grande partie des lois européennes dans le droit britannique, un travail titanesque compte tenu des 12 000 règlements européens qui s’appliquent à ce jour au Royaume-Uni. Mais le Brexit continue de diviser le pays, plusieurs milliers de personnes ont encore manifesté samedi dans le centre de Londres pour demander au gouvernement d’y “renoncer”.