DERNIERE MINUTE

Des Haïtiens en colère à Port-au-Prince

Séisme, Matthew, Irma et maintenant une hausse des taxes, la coupe est pleine pour les Haïtiens.

Vous lisez:

Des Haïtiens en colère à Port-au-Prince

Taille du texte Aa Aa

Les Haïtiens dans les rues de Port-au-Prince depuis deux jours pour protester contre les hausses des taxes gouvernementales.
Alors que l’aide internationale s’amenuise, que le pays vient d‘être à nouveau affaibli par l’ouragan Irma, après Matthew l’an dernier et un tremblement de terre dévastateur il y a 7 ans, la colère a saisi une partie de la population.
Le week-end dernier, le parlement a approuvé un budget très austère, qui prévoit une augmentation des taxes sur de nombreux produits, notamment l’alcool, les cigarettes et les passeports.

Le dirigeant politique à l’initiative de la manifestation, Moïse Jean-Charles, ancien candidat à la présidence, est à l’origine des manifestations, dont l’ampleur, mardi, avait pris de court les autorités. Des dizaines de barricades de pneus enflammés ont paralysé plusieurs quartiers de Port-au-Prince. Quelques centaines d’opposants ont a nouveau défilé mercredi après-midi, sans qu’aucun incident n’ait été cette fois enregistré.

L’inflation dépasse encore les 15 % et les deux tiers des Haïtiens, qui vivent avec moins de deux dollars par jour, sont ceux qui subissent le plus sévèrement la hausse des prix des produits de premières nécessité.

Alors qu’Haïti est l’un des pays les plus pauvres au monde, qu’il a déjà du mal à nourrir sa population de 10 millions de personnes, le ministère de l’Agriculture a aussi fait savoir que les inondations provoquées par Irma ont fait perdre leur plantations à 18 000 familles pauvres du nord…



Avec AFP, Reuters