DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : manifestation en hommage à une victime d'Aube Dorée

Le rappeur Pavlos Fyssas a été tué il y a quatre ans, mais les suspects ont été relâchés

Vous lisez:

Grèce : manifestation en hommage à une victime d'Aube Dorée

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation anti-fasciste a eu lieu ce samedi à Athènes, en Grèce, quatre ans après la mort d’un rappeur. Pavlos Fyssas, a été poignardé à la sortie d’une cafétéria, alors qu’une soixantaine de membres d’“Aube Dorée” l’attendaient à l’extérieur. Pour cet hommage, plus de 3 000 personnes se sont rassemblées, mais des heurts ont éclaté, avec des jets de cocktails Molotov, à proximité des locaux du parti, dont la police avait bloqué l’accès. Au moins huit personnes ont été interpellées.
“Il faut fermer les locaux de cette organisation nazie”, explique une militante. “Ce n’est pas un parti politique. Ils utilisent leurs bureaux pour préparer des attaques racistes. Nous sommes ici pour dire que nous chasseront les fascistes, de la Grèce aux Etats-Unis”.

Le procès des membres d’Aube Dorée, entamé en 2013, n’est pas encore achevé, et les principaux suspects ont été relâchés.

Aube Dorée est aujourd’hui le troisième parti de Grèce, derrière Syriza, ancré à gauche, et les conservateurs de Nouvelle Démocratie. Durant les six premiers mois de cette année, la police grecque a enregistré au moins 27 attaques, avec une motivation raciste contre des réfugiés ou des immigrants.
Ce chiffre est probablement sous-estimé, puisque de nombreuses victimes craignent de relater ces attaques.