DERNIERE MINUTE

Attentat de Londres : l'enquête progresse

La police a arrêté deux suspects, dont le porteur présumé de l'engin explosif.

Vous lisez:

Attentat de Londres : l'enquête progresse

Taille du texte Aa Aa

La tension retombe à Londres trois jours après l’attentat commis dans la station de métro de Parsons Green.

Les autorités ont abaissé d’un cran le niveau d’alerte terroriste – de critique à grave – et un deuxième suspect – un homme âgé de 21 ans – a été arrêté ce week-end à Hounslow, dans la banlieue ouest de la capitale britannique.

Les médias ont quant à eux diffusé les images du premier suspect interpellé, filmé vendredi matin par des caméras de surveillance.

On le voit tenir un sac plastique similaire à celui qui contenait l’engin explosif retrouvé dans la rame du métro.

Ce premier suspect, un jeune homme de 18 ans, était hébergé dans un quartier résidentiel du sud-ouest de Londres par un couple de personnes âgées, décoré par la reine Elizabeth pour son action en faveur des enfants.

C’est dans la zone de départ du port de Douvres qu’il a été arrêté. Mais il n’avait pas l’intention de traverser la Manche pour venir dans l’Hexagone, selon le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb.

Comment ce jeune homme s’est-il radicalisé ? C’est ce que l’enquête devra déterminer, assure la ministre britannique de l’Intérieur, qui précise que la police n’a “pas la preuve” de l’implication du groupe Etat islamique.

Daech a revendiqué cet attentat qui a fait trente blessés et qui est le cinquième commis au Royaume-Uni depuis le début de l’année.