DERNIERE MINUTE

Le Turkménistan lutte avec brio à Achgabat

Le moment fort de ces 5es Jeux Asiatiques en salle et d’arts martiaux est l’un des sports les plus anciens de la planète, qu’Avicenne avait décrit comme la lutte à la…

Vous lisez:

Le Turkménistan lutte avec brio à Achgabat

Taille du texte Aa Aa

Le moment fort de ces 5es Jeux Asiatiques en salle et d’arts martiaux est l’un des sports les plus anciens de la planète, qu’Avicenne avait décrit comme la lutte à la ceinture.

L’un des sports les plus populaires en Asie centrale a été inclus au programme pour la première fois. Les règles sont simples. Les athlètes essaient de se faire tomber en attrapant la ceinture. L‘équipe féminine du Turkménistan a obtenu 5 médailles d’or en freestyle lors de ce 3e jour de compétition.

Nasiba Surkieva, 35 ans, est l’entraîneure de cette équipe féminine et lutteuse également. Mardi, elle a remporté l’or en dominant Perisata Zhakupbekova. Avoir cette double casquette est un vrai défi pour elle : “d’une part, j’aime mes athlètes, je les soutiens. D’autre part, je dois me concentrer. Les filles viennent et me disent : “coach, donnez-nous un conseil”. Je suis nerveuse parce que lorsque vous essayez de vous concentrer, il vaut mieux ne parler à personne pour ne pas perdre cet état d’esprit que vous recherchez. Mais je parviens à faire avec”

Zuhra Madraimova est une légende du Turkménistan. Mardi, elle a remporté la 3e médaille d’or de son pays. les deux premières médailles ayant été obtenues en lutte traditionnelle.

“J’ai ressenti un très grand soutien de tout le monde, ma famille, mes amis… Je suis si heureuse d’avoir obtenu l’or”, déclarait Madraimova après sa victoire.