DERNIERE MINUTE

Divorce au Front National : Florian Philippot claque la porte

Vous lisez:

Divorce au Front National : Florian Philippot claque la porte

Taille du texte Aa Aa

Le divorce est consommé entre la dirigeante du Front National, Marine Le Pen, et son bras droit : Florian Philippot a annoncé ce matin qu’il quittait le parti français d’extrême-droite. Hier soir, la chef de file du FN lui avait retiré son portefeuille de la stratégie du mouvement, il n’a pas supporté cette mise à l‘écart.


Marine Le Pen a réagi en déclarant qu’elle respectait sa décision. Elle a néanmoins dénoncé le “positionnement de victimisation” et la critique “en partie diffamatoire” du Front National par son ex-vice président.

La fin de règne s’annonçait. Le lancement en mai dernier de sa propre association politique, “Les Patriotes”, ne passait vraiment pas au sein du Front National; la présidente du FN a fini par sanctionner Florian Philippot, lui reprochant “un conflit d’intérêts”.


Rejeté par beaucoup de cadres et d'élus

Nombreux sont les cadres d’extrême-droite et les députés comme Gilbert Collard et Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, qui ne verseront pas une larme. Celui qui avait redonné au FN un visage plus lisse, presque respectable pour certains électeurs français, était de plus en plus contesté au sein du parti.

Sur son compte Twitter, Louis Aliot habille Florian Philippot pour l’hiver qui arrive :


Certains militants et sympathisants frontistes reprochent également à Florian Philippot d’avoir mené Marine Le Pen à l‘échec lors de la dernière élection présidentielle. Il lui avait notamment conseillé de défendre jusqu’au bout la sortie de l’euro, de plus en plus impopulaire dans l’opinion. On connaît la suite, le dernier débat télévisé catastrophique face à Emmanuel Macron.

En revanche, Sophie Montel, députée européenne et conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté, lui reste fidèle. Du coup, elle quitte également le navire.