DERNIERE MINUTE

Jeux asiatiques d'Achgabat : tout pour la compétition

Une organisation bien huilée, des compétiteurs qui donnent le meilleur d'eux-mêmes. Achgabat vit au rythme de ses Jeux asiatiques.

Vous lisez:

Jeux asiatiques d'Achgabat : tout pour la compétition

Taille du texte Aa Aa

Aux cinquièmes Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux à Achgabat, capitale du Turkménistan, les compétitions se succèdent avec leur lot de médailles selon une organisation qui ne laisse rien au hasard. Les autorités turkmènes ont soigné la fiabilité de leurs nouvelles installations sportives.

“À Achgabat, les cinquièmes Jeux asiatiques des sports en salle et des arts martiaux battent leur plein, souligne notre reporter sur place, Galina Polonskaya. Les séances d’entraînement alternent avec les compétitions et le public vient encourager les athlètes même avant le début des épreuves.”

Performance

En cyclisme sur piste féminin, Hong-Kong a remporté la médaille d’or de la vitesse par équipes, offrant à Lee Wai Sze surnommée “Sarah Lee” son deuxième titre de ces Jeux, après une victoire en individuel.

La jeune femme étoffe encore son palmarès après de nombreuses médailles internationales dont une de bronze en keirin aux Jeux olympiques de Londres en 2012. “Je crois que c’est important pour mes co-équipières, estime Lee Wai Sze, parce quelles sont jeunes et qu’elles doivent décrocher des médailles et gagner de l’expérience. Donc c’est ce qu’elles ont fait et elles ont donné le meilleur d’elles-mêmes. Et je m’attendais à ça de leur part.”

Ce vélodrome de 6000 places fait partie des équipements du complexe olympique dont s’est doté la capitale turkmène à l’occasion de ses Jeux. Elle espère attirer les plus grandes manifestations sportives en misant notamment sur la fiabilité de ses installations.

“Au dix-millième de seconde”

Frederic Key Patton, spécialiste du chronométrage et des scores, nous présente le dispositif qui sert à déterminer le temps réalisé par les cyclistes : “C’est un appareil très simple, mais extrêmement précis et robuste que l’on place sur la piste du vélodrome, c’est un commutateur plat d’un seul bloc. Donc quel que soit l’endroit où la roue du cycliste le touche, poursuit-il, on obtient une impulsion qui est enregistrée par un chonomètre précis au dix-millième de seconde et le temps réalisé est ensuite transmis à notre système qui établit les résultats.”

Ces Jeux qui se déroulent jusqu’au 27 septembre devraient offrir d’autres performances spectaculaires, par exemple en danse sportive. Le tango, le salsa et le foxtrot figurent au programme des compétitions.