DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Rybolovlev: garde à vue levée pour Philippe Narmino

Vous lisez:

Affaire Rybolovlev: garde à vue levée pour Philippe Narmino

Taille du texte Aa Aa

La garde à vue de Philippe Narmino, l’ex-ministre monégasque de la Justice contraint au départ pour ses relations supposées avec le patron de l’AS Monaco Dmitri Rybolovlev, a été levée vendredi soir, “sans aucune inculpation à l’heure qu’il est”, a-t-on appris samedi de source proche du dossier.

Vendredi, le parquet général de Monaco avait indiqué avoir ouvert le 19 septembre une “information contre X pour trafic d’influence actif et passif ainsi que pour complicité de cette infraction”. Il ajoutait avoir reçu des informations “pouvant laisser supposer l’existence de possibles atteintes à la probité”.

Philippe Narmino avait été placé en garde à vue dans le cadre de cette information judiciaire. Le juge d’instruction en charge du dossier a fait également procéder vendredi à plusieurs perquisitions en Principauté, selon le parquet.

Les informations remontées jusqu’au ministère public concernent des relations compromettantes entre Philippe Narmino et Tetiana Bersheda, l’avocate de Dmitri Rybolovlev, dans le cadre d’un conflit entre ce dernier et le marchand d’art suisse Yves Bouvier, suspecté d’avoir détourné un milliard d’euros sur la vente de tableaux de maîtres au détriment du magnat russe. Yves Bouvier est inculpé pour escroquerie et complicité de blanchiment.

Dans le cadre de ce conflit, l’ex-ministre de la Justice est suspecté d’avoir joué un rôle en faveur de l’homme d’affaires russe, notamment lors de l’arrestation en 2015 du marchand suisse à l’occasion de sa venue en Principauté.

Ces révélations sont intervenues à la suite de la saisie du téléphone portable de l’avocate du Russe dans le cadre d’une plainte annexe à l’affaire principale d’escroquerie. D’autres responsables monégasques, notamment les deux principaux chefs de la police judiciaire locale, toujours en poste, sont également apparus, lors de l’examen des SMS de ce téléphone, comme étant des contacts privilégiés de l’avocate de Rybolovlev à l’occasion de l’enquête pour escroquerie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.