DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nouveau Wim Wenders aimante le festival de Saint-Sébastien

Une histoire d'amour et de solitude

Vous lisez:

Le nouveau Wim Wenders aimante le festival de Saint-Sébastien

Taille du texte Aa Aa

Le festival du film de San Sébastien débute sa 65e édition, en Espagne, avec plus de 200 productions qui seront projetées, dont 40 premières mondiales.

Du cinéma d’auteur aux blockbusters, il présente des films européens, américains, ou asiatiques, et des genres tout aussi variés, allant de la fiction au documentaire, en passant par les séries télévisées pour la première fois cette année. Le festival est devenu un véritable pont entre l’industrie cinématographique européenne et sud-américaine, notamment.

Et parmi les longs-métrages les plus attendus de la semaine : “Submergence”, de Wim Wenders, avec James McAvoy et Alicia Vikander. Le film évoque un couple qui éprouve la distance, et s’aventure dans des missions à haut risque. L’une s’enfonce dans la profondeur des océans tandis que l’autre part en Somalie à la renocntre d’un indic djihadiste.

“Ces deux trajectoires sont deux aspects de nos vies contemporaines”, souligne le réalisateur Wim Wenders. “Nous détruisons la planète, et en même temps nous faisons face à une violence que nous n’avons pas connue auparavant, ce sont deux sujets qui peuvent sembler éloignés, mais grâce à ces deux personnes qui s’aiment, et à la passion qui les anime pour ce qu’elles font, ces histoires ne font plus qu’une”.

“Le récit autour des deux personnages passe au second plan, pour que Wim Wenders livre sa propre vision de la solitude et de l’existence”, explique Carlos Marlasca, pour Euronews. “ “Submergence” est l’un des 18 films que le jury présidé par l’acteur John Malkovich devra départager”.