DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Merkel en attente d'une majorité pour gouverner

Vous lisez:

Merkel en attente d'une majorité pour gouverner

Taille du texte Aa Aa

A la veille des élections législatives en Allemagne, les candidats à la succession d’Angela Merkel ont passé la journée dans leur circonscription. A commencer par la chancelière, grande favorite du scrutin, la CDU étant donnée largement en tête depuis des mois, à 34-36% selon les derniers sondages. Elle est ainsi assurée d’obtenir un quatrième mandat.

Son principal opposant, le social-démocrate Martin Schulz, a pu croire en ses chances en janvier, lorsqu’il a démissionné du Parlement européen pour mener la campagne de son parti. Mais l’espoir a été de courte durée. Son objectif est surtout aujourd’hui d’enrayer la chute du SPD et de lui éviter de subir la plus large défaite de son histoire, les enquêtes accordant 21 à 22% à sa formation, ce qui pourrait constituer son plus bas score depuis l’après-guerre.

L’une des clés de l‘élection est de savoir qui, des libéraux du FDP ou de la formation d’extrême-droite Alternativ für Deutschland (AfD), obtiendra le meilleur résultat, alors que tous deux sont autour de 12% dans les intentions de vote. “Nous sommes au coude-à-coude mais un monde nous sépare”, a scandé le président du FDP, Christian Lindner.

Du côté de l’AfD, l’optimisme règne. Né il y a seulement quatre ans, présent dans 13 des 16 Parlements régionaux, le parti va faire son entrée au Bundestag. “Nous avons reçu un soutien populaire massif ces dernières semaines, a commenté son responsable à Berlin, Georg Pazderski. Les gens n’ont plus honte de venir nous voir et de s’identifier à nous.”

Le parti écologiste Die Grünen espère réaliser un score suffisant pour prétendre entrer dans une coalition gouvernementale avec Angela Merkel. Tandis que la gauche radicale die Linke ne peut espérer gouverner avec le SPD.