DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Le Sens de la fête", une comédie attendue à Saint-Sébastien


cinema

"Le Sens de la fête", une comédie attendue à Saint-Sébastien

Le festival de Saint-Sébastien a donné le sourire aux spectateurs ce week-end, avec deux réalisateurs français. Eric Toledano et Olivier Nakache viennent ici en habitués : les premières de leurs précédents films, “Intouchables” et “Samba”, y ont déjà été projetées. Et avec leur dernier long-métrage “Le Sens de la Fête” , le succès pourrait être une nouvelle fois au rendez-vous.

“Le Sens de la Fête” est un film en guise de remède à la morosité ambiante. Max, traiteur depuis trente ans, organise des fêtes. Dernière en date : un mariage célébré dans un château du XVIIe siècle, lors duquel tout ne va pas se passer comme prévu.

“Dans notre société on a beaucoup pleuré ensemble”, explique Olivier Nakache. “Il y a eu des drames, il y a eu beaucoup de choses dramatiques qui sont arrivées dans notre pays et dans toute l’Europe, et malheureusement ça continue. Donc, à un moment donné, on s’est dit, on a envie d’entendre les gens rire ensemble. C’est presque inconscient. C’est pour ça qu’on a voulu faire un film sur une équipe, sur des gens, qui sont tous très différents… Puis au final on s’adapte, et on avance ensemble.”

Ce dernier long-métrage a déjà été acheté dans une quarantaine de pays.

“La comédie a dominé ce week-end le festival de Saint-Sébastien, avec beaucoup de films désopilants côté français, et un humour plus noir pour les productions espagnoles”, explique Carlos Marlasca, journaliste à Euronews. “Une production basque, “Handia”, une fable émouvante, a aussi brillé dans la sélection officielle”.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Le film de la semaine : Faute d'amour

cinema

Le film de la semaine : Faute d'amour