DERNIERE MINUTE

Madrid veut mettre au pas la police catalane

Vous lisez:

Madrid veut mettre au pas la police catalane

Taille du texte Aa Aa

La police est gagnée par les tensions entre Madrid et Barcelone, à l’approche du référendum sur l’indépendance de la Catalogne.
Les forces de l’ordre catalanes seront elles aussi placées sous l’autorité du ministère de l’Intérieur, qui coordonne les opérations pour empêcher la tenue du scrutin du 1er octobre. Mais le gouvernement régional ne cède pas.

“Le responsable de la police catalane a indiqué qu’il n’accepterait pas la coordination de la part des représentants de l’Etat espagnol”, affirme Joaquim Forn, conseiller de l’intérieur du gouvernement catalan. “Aussi, nous voulons appeler au calme l’ensemble des citoyens, car le responsable de la police catalane ne renoncera pas à ses fonctions”.

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a une nouvelle fois appelé les indépendantistes catalans à renoncer à la tenue du référendum.

“Le plus judicieux, le plus raisonnable et le plus démocratique serait d’arrêter”, a déclaré le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. De mettre un terme à cette situation, de cesser de harceler les maires et les conseillers, de cesser les manifestations devant les tribunaux pour intimider les juges. Ce n’est pas démocratique”.

Cette semaine, Madrid a lancé une vaste opération policière en Catalogne. Des organisateurs du scrutin font l’objet de poursuites judiciaires pour désobéissance, détournement et abus de pouvoir.
Une enquête a été requise, après que des gardes civils ont été molestés au cours d’une manifestation contre les forces de l’ordre à Barcelone.