DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby : la France rêve de la Coupe du monde 2023

La France est en concurrence avec l'Irlande et l'Afrique du Sud pour accueillir l'évènement.

Vous lisez:

Rugby : la France rêve de la Coupe du monde 2023

Taille du texte Aa Aa

Dernière ligne droite avant de savoir qui organisera la Coupe du monde de rugby en 2023.

Les trois pays candidats – la France, l’Irlande et l’Afrique du Sud – ont présenté leur dossier à Londres ce lundi.

La présentation a duré 50 minutes avec côté français des interventions de Sébastien Chabal et des fils de Jonah Lomu, à défaut de la diffusion d’une vidéo d’Emmanuel Macron, comme initialement prévu.

Laura Flessel, ministre française des sports : “Je pense qu’il n’y a que dans le sport qu’il y a cette énergie positive, donc on veut utiliser, cristalliser les bons comportements afin de pouvoir recevoir cet évènement et être fier de notre candidature.”

La France a déjà organisé le Mondial en 2007 et dispose de toutes les infrastructures nécessaires, mais pourrait pâtir de l’enquête administrative visant le président de la Fédération, Bernard Laporte, soupçonné de favoritisme.


Terre de rugby, l’Irlande souhaite accueillir la crème de l’ovalie pour la première fois, avec un ambassadeur de choix nommé Brian O’Driscoll.

Brian O’Driscoll, ancien capitaine du XV d’Irlande : “C’est toujours difficile quand vous jouez contre le pays d’accueil, mais après la rencontre, vous partagez un verre et l’Irlande colle parfaitement à cet esprit de camaraderie qui rend le rugby formidable. Tout ce que World Rugby cherche à préserver, toutes les valeurs de ce sport, l’Irlande les incarne vraiment.”

Le troisième pays sur les rangs est l’Afrique du Sud, qui avait organisé et remporté la Coupe du monde en 1995 à la plus grande joie de Nelson Mandela.

World Rugby, autrement dit la Fédération internationale, émettra ses recommandations le 31 octobre et fera son choix définitif le 15 novembre.