DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie: un couple soupçonné de cannibalisme

Vous lisez:

Russie: un couple soupçonné de cannibalisme

Russie: un couple soupçonné de cannibalisme
Taille du texte Aa Aa

Un couple soupçonné d’avoir tué une femme, apparemment pour la manger, a été arrêté dans le sud de la Russie après avoir été confondu par des selfies avec des morceaux du corps démembré, ont annoncé lundi les autorités russes.

Début septembre dans la région de Krasnodar, un homme de 35 ans et son épouse se sont disputés avec une femme qu’ils venaient de rencontrer, selon un communiqué du Comité d’enquête, organisme chargé des principales affaires en Russie.

“L’homme a alors tué leur nouvelle connaissance et a démembré son corps, en cachant quelques fragments sur les lieux et en emportant d’autres avec lui”, est-il précisé.

Il s’est également pris en photo avec son téléphone portable, en posant avec sa victime. Le portable avec ces photos a été découvert dans la rue trois jours plus tard par des ouvriers qui ont alerté la police, selon la même source.

Le couple a aussitôt été arrêté et des “fragments de corps placés dans une solution saline” ont été saisis lors d’une perquisition à leur domicile.

Des morceaux de nourriture et de viande “d’origine inconnue” ont par ailleurs été saisis dans leur cuisine, indique le communiqué.

Des expertises seront mises en place pour établir s’il s’agit de chair humaine ou de la viande d’origine animale, ajoute-t-il.

Selon des sources citées par certains médias russes, le couple se livrait au cannibalisme depuis des années et serait responsable de nombreux meurtres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.