DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Saisie record dans le monde de médicaments contrefaits

Vous lisez:

Saisie record dans le monde de médicaments contrefaits

Saisie record dans le monde de médicaments contrefaits
Taille du texte Aa Aa

Interpol a annoncé lundi une saisie record de 25 millions de médicaments contrefaits et interdits dans le monde, et distribués sur internet, pour un montant de plus de 51 millions de dollars.

Parmi les médicaments saisis, figurent notamment des compléments alimentaires, des pilules anti-douleur, des traitements contre l‘épilepsie, les troubles de l‘érection, des produits nutritionnels, précise dans un communiqué l’agence de coopération policière internationale, dont le siège est à Lyon.

L’opération Pangea X a été menée dans 123 pays, un nombre record, entre le 12 et le 19 septembre. Il a été procédé à quatre cents interpellations.

3.584 sites internet ont été fermés et plus de 3.000 publicités sur internet vantant des produits pharmaceutiques ont été suspendues.

Selon Interpol, Pangea X a également enquêté sur la vente illégale d‘équipements médicaux, tels que des implants dentaires, des préservatifs, des seringues et du matériel chirurgical, conduisant à des saisies pour un montant de 500.000 dollars.

Interpol cite dans son communiqué la participation pour la première fois de nombreux pays africains.

“La vente de produits pharmaceutiques contrefaits ou faux constitue un sujet croissant de préoccupation dans le monde car elle présente un danger pour la santé de consommateurs sans méfiance qui considèrent que les médicaments sont sans risques”, dit Immanuel Sam, responsable du bureau d’Interpol en Namibie.

L’opération Pangea a été lancée en 2008, avec huit pays au départ.

Interpol s’inquiète du flux croissant en dix ans de produits pharmaceutiques non autorisés ou non contrôlés sur internet.

Cette tendance “met des vies en danger”, dit le directeur exécutif pour les services de police d’Interpol, Tim Morris.

“Le fait que nous assistions à de tels résultats considérables après dix années d’opérations Pangea montre que la vente en ligne de médicaments interdits constitue un défi persistant et sans cesse croissant” pour les autorités concernées, a ajouté M. Morris.

Pangea X s’attache également à sensibiliser l’opinion publique sur les risques que présente l’achat de médicaments sur internet, précise Interpol.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.