DERNIERE MINUTE

Washington "n'a pas déclaré la guerre" à Pyongyang

Vous lisez:

Washington "n'a pas déclaré la guerre" à Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

De menaces en insultes, la guerre des mots entre Donald Trump et Pyongyang n’en finit plus. Lundi, le régime de Kim Jong Un est remonté au créneau en affirmant que les Etats-Unis avaient désormais déclaré la guerre à la Corée du Nord. La Maison Blanche s’est empressée de démentir.


Sarah Huckabee-Sanders, porte-parole de l’exécutif américain : “Nous n’avons pas déclaré la guerre à la Corée du Nord et franchement cette suggestion est absurde. Notre objectif est toujours le même : nous continuons à rechercher une dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne.”

La Corée du Nord a réagi après l’envoi samedi de bombardiers américains tout près des côtes nord-coréennes. Un déploiement de force qui a enragé Pyongyang.

Ri Yong Ho ministre des Affaires étrangères nord-coréen : “Depuis que les Etats-Unis nous ont déclaré la guerre nous avons tous les droits d’abattre des bombardiers stratégiques américains même s’ils ne se trouvent pas encore dans l’espace aérien de notre pays.”


Malgré les appels au calme de la communauté internationale, la semaine dernière Pyongyang a menacé de procéder à un essai de bombe H dans l’océan Pacifique.

Avec Agences