DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO d'hiver 2018: le gouvernement sud-coréen promet des Jeux "sûrs" à Pyeongchang

Vous lisez:

JO d'hiver 2018: le gouvernement sud-coréen promet des Jeux "sûrs" à Pyeongchang

JO d'hiver 2018: le gouvernement sud-coréen promet des Jeux "sûrs" à Pyeongchang
Taille du texte Aa Aa

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré mardi que le gouvernement sud-coréen mettait “tout en œuvre pour que les jeux Olympiques d’hiver 2018 et les jeux Paralympiques soient sûrs”.

“Le gouvernement de Corée du Sud met tout en œuvre pour que les jeux Olympiques 2018 à Pyeongchang et les jeux Paralympiques soient sûrs”, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, Noh Kyu-Duk. “Au jour d’aujourd’hui, aucun pays n’a officiellement dit qu’il n’y participera pas.”

Les JO-2018 doivent avoir lieu à Pyeongchang, à moins de 100 kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord, du 9 au 25 février, dans un contexte de très vives tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis principalement.

La semaine dernière, la France, l’Allemagne et l’Autriche s‘étaient interrogés sur la sécurité de leurs athlètes pendant ces Jeux, en raison des tensions qui agitent la région. Les Etats-Unis avaient, eux, exprimé leur confiance.

Les tensions sont vives dans la péninsule coréenne et la région en raison d’essais nucléaires et de tirs de missiles balistiques intercontinentaux effectués par Pyongyang et d’une surenchère verbale dans les menaces entre le régime Nord-Coréen et les Etats-Unis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.