DERNIERE MINUTE

Gros chagrin du "bunny" : Hugh Hefner, créateur de Playboy, est mort

Hugh Hefner, fondateur du magazine Playboy et monument de la culture populaire américaine, est décédé chez lui à Los Angeles.

Vous lisez:

Gros chagrin du "bunny" : Hugh Hefner, créateur de Playboy, est mort

Taille du texte Aa Aa

Le célèbre “bunny”, le lapin emblème de Playboy, verse une grosse larme : Hugh Hefner, le fondateur du magazine érotique, est mort d’une cause naturelle à son domicile de Beverly Hills, quartier chic de Los Angeles, en Californie. Playboy l’a annoncé sur son compte Twitter.


A 91 ans, le pionnier de la presse coquine avait encore bon pied bon oeil, et le reste… Il continuait à sortir dans les boîtes de nuit mais avec moins d’excès. Et il se vantait d’avoir toujours une vie sexuelle épanouie grâce à du viagra, dont il était le meilleur ambassadeur.

“La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu’un d’autre”: c’est avec cette citation que Playboy salue la disparition de son créateur :

American Icon and Playboy Founder, Hugh M. Hefner passed away today. He was 91. #RIPHef

A post shared by Playboy (@playboy) on


Chantre de la libération sexuelle mais pas que...

En créant Playboy en décembre 1953, Hugh Hefner a été le premier à révolutionner la sexualité, avant la folle libération des années 1960-1970. Mais en cinquante ans de carrière, le patron de presse a également défendu les droits civiques aux Etats-Unis en luttant contre la ségrégation. Il s’est battu contre le racisme et l’homophobie, pour le droit à l’avortement, le droit au divorce, les droits des pères…

Hugh Hefner avec son éternel peignoir en satin rouge :


Son manoir “Playboy Mansion” à Beverly Hills, où il organisait des fêtes très hollywoodiennes :


Le fondateur de Playboy a longtemps continué à participer aux décisions éditoriales du magazine, même si son fils Cooper en était devenu le directeur. Il aimait particulièrement choisir les couvertures et, bien sûr, les Playmates nues du mois. Curieusement, c’est lui qui avait décidé de renoncer aux photos de femmes nues en janvier 2016. Un an plus tard, en début d’année, Playboy est revenu sur sa décision.


Grand choix de "bunnies", et à volonté

Hugh Hefner s’en va après une vie professionnelle bien remplie et une vie privée débridée. Il a eu trois épouses, dont la dernière, Crystal Harris, avait soixante ans de moins que lui, excusez du peu ! Sans compter ses très nombreuses aventures avec les fameuses “bunnies” qui l’entouraient.


Sa tombe l’attend, réservée depuis plusieurs années à côté de celle de Marilyn Monroe à Los Angeles. Sera-t-il accepté au paradis grâce à ses nombreux engagements au nom de la liberté et de la tolérance, ou bien sera-t-il directement envoyé en enfer ? Aucune source n’a pu nous renseigner…

Marilyn Monroe a été la première star à inaugurer la Une, dans le numéro 1 de Playboy :


Morceaux de vie choisis, en vidéo :