DERNIERE MINUTE

Le numérique, priorité inédite des dirigeants européens

Vous lisez:

Le numérique, priorité inédite des dirigeants européens

Taille du texte Aa Aa

Le numérique devient pour la première fois une priorité pour les dirigeants européens. Ils se réunissent à partir de ce vendredi au sommet de Tallinn, en Estonie. Au programme des discussions : la cybersécurité et la libre circulation des données, pour peaufiner l’idée d’un marché unique, attendu par les acteurs du secteur.

“Si nous avons un marché unique du numérique, on peut espérer que les gens paient moins cher leurs virements bancaires internationaux”, estime Lars Trunin, chef de produit chez Transferwise, “même si pour l’instant, en Europe, on a une seule et même zone de paiement, dans l’eurozone, et qu’en pratique on a une vingtaine de pays qui appliquent chacun leurs propres règles”.

À Bruxelles, une députée européenne, du parti pirate allemand, se montre particulièrement critique envers ce sommet, qui devrait, selon elle, revoir ses priorités.
“Les utilisateurs d’internet, en tant que particuliers, sont de plus en plus à la merci des politiques d’une poignée de géants du secteur”, affirme Julia Reda, députée européenne. “Ils disposent de peu de droits et de peu de moyens de contrôle pour s’assurer que les outils dont ils se servent sont sécurisés. Mais malheureusement, ces questions ne sont pas à une priorité à l’ordre du jour dans les discussions entre chefs d‘états”. Un sommet quelque peu éclipsé par le projet de refondation de l’Europe d’Emmanuel Macron et sa rencontre avec Angela Merkel ce jeudi. La chancelière allemande, qui, en pleines tractations gouvernementales, reste sous pression d’alliés politiques moins favorables à une Europe intégrée.