DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne: le Bayern veut un successeur à Ancelotti dans deux semaines

Vous lisez:

Allemagne: le Bayern veut un successeur à Ancelotti dans deux semaines

Allemagne: le Bayern veut un successeur à Ancelotti dans deux semaines
Taille du texte Aa Aa

Le Bayern Munich s’est donné deux semaines pour trouver un successeur à Carlo Ancelotti, l’entraîneur évincé jeudi après la défaite 3-0 en Ligue des champions à Paris, a déclaré le président du club Uli Hoeness vendredi.

“Nous ne sommes pas sous pression, mais après la pause de deux semaines (pour les matchs internationaux, ndlr) nous voulons avoir une solution”, a dit Hoeness à la radio FFH.

Pour le déplacement de dimanche à Berlin (7e journée de Bundesliga), l’entraîneur adjoint Willy Sagnol, ex-international français et ex-star du club, a été chargé de l’intérim. Mais le Bayern semble rechercher un entraîneur plus expérimenté pour poursuivre la saison.

Pour l’heure, la presse évoque avec insistance les noms de deux techniciens allemands: Thomas Tuchel, ancien coach de Dortmund remercié en fin de saison dernière, non pour ses résultats mais en raison de divergences de vue avec ses dirigeants. Et Julian Nagelsmann, la pépite d’Hoffenheim de 30 ans, actuellement toujours sous contrat avec son club.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.