DERNIERE MINUTE

Un sommet digital éclipsé par le Brexit et le futur de l'Europe

Vous lisez:

Un sommet digital éclipsé par le Brexit et le futur de l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Fin du sommet de Tallinn sur le futur du numérique en Europe. Un sujet éclipsé par des discussions informelles sur l’avenir du projet européen. Débat lancé par Emmanuel Macron. Le président français qui s’est également prononcé sur le referendum catalan au détour d’une question posée en conférence de presse.

“Je connais un seul interlocuteur, c’est l’Espagne”, a précisé Emmanuel Macron. “J’ai un interlocuteur à la table du Conseil, c’est Mariano Rajoy et je sais qu’il gère au mieux possible les affaires domestiques espagnoles et sur celles-ci je n’ai aucun commentaire ni aucun conseil à donner. J’ai confiance dans la détermination de Mariano Rajoy pour défendre les intérêts de toute l’Espagne et la France est attachée à avoir un partenaire qui est l’Espagne.”

L’autre sujet qui a retenu l’attention des 28, c’est l’avancée des négociations sur le Brexit. Ou plutôt le manque d’avancées significatives.

“Nous avons parlé de la première phase dans laquelle nous nous trouvons toujours”, a expliqué la Chancelière allemande, Angela Merkel. “Cette première phase concerne les questions de l’Irlande du Nord, les questions des droits des citoyennes et des citoyens et tous les aspects financiers. Dans tout ces dossiers il y a des progrès.”

“Le sommet de Tallinn n’aura pas marqué les esprits en matière de numérique mais plutôt par le fait qu’Angela Merkel et Emmanuel Macron ont assuré aux autres Etats membres que la machine franco-allemande va continuer à jouer un rôle important en Europe”, rapporte notre envoyé spécial à Tallinn, Sandor Zsiros.