DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: Baldwin s'excuse après avoir été mordu par un lion

Vous lisez:

Rugby: Baldwin s'excuse après avoir été mordu par un lion

Rugby: Baldwin s'excuse après avoir été mordu par un lion
Taille du texte Aa Aa

Le talonneur international gallois Scott Baldwin a présenté ses excuses samedi aux fans de son club des Ospreys pour avoir manqué le match de Pro 14 contre les Cheetahs vendredi soir (défaite 44-25), après avoir été mordu par… un lion.

Le joueur (29 ans, 34 sélections) avait été mordu par le félin après l’avoir caressé à travers un grillage lors d’une visite dans une réserve animalière, avant le match à Bloemfontein (Afrique du Sud).

“Désolé à tous les fans des Ospreys pour vous avoir laissé tomber en manquant ce match à cause de la morsure”, a tweeté Baldwin, qui a reçu plusieurs points de suture.

“J’aurais dû savoir que (le lion) n’apprécierait pas que je caresse sa lionne avant de me présenter à lui en premier #mafaute”, a ajouté le talonneur, avant d’assurer pouvoir revenir sur les terrains “très bientôt”.

La péripétie n’a, en tout cas, pas fait sourire l’entraîneur des Ospreys Steve Tandy.

“C‘était assez stupide de la part de Scott et il est chanceux. Je ne sais pas dans quelles émissions animalières Scott a vu que l’on pouvait caresser un lion comme si c‘était un chaton”, a fulminé le technicien après la rencontre, précisant que les visiteurs avaient bien reçu la consigne de ne pas approcher des grillages.

“C’est probablement la chose la plus stupide que j’ai vue. Heureusement, il va bien et pourra rejouer dans deux ou trois semaines”, a-t-il déclaré.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.