DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tillerson à Pékin pour maintenir la pression

Un réchauffement diplomatique semble en cours entre la Chine et les Etats-Unis sur le dossier nord-coréen. Dernier exemple en date : la réception chaleureuse de Rex Tillerson à Pekin.

Vous lisez:

Tillerson à Pékin pour maintenir la pression

Taille du texte Aa Aa

Un réchauffement diplomatique semble en cours entre la Chine et les Etats-Unis sur le dossier nord-coréen. Dernier exemple en date : la réception chaleureuse de Rex Tillerson à Pékin, moins d’un mois après le test nucléaire en Corée du Nord.

Le secrétaire d’Etat américain s’est entretenu avec son homologue Wang Yi et d’autres hauts diplomates chinois afin de les convaincre d’accroître la pression sur Pyongyang pour éviter un conflit militaire.

Les Etats-Unis ont salué les efforts de Pékin. Le géant asiatique et principal partenaire économique de la Corée du Nord s’est récemment montré plus disposé à rompre les liens avec son voisin nord-coréen comme l’invitent à le faire, la série de sanctions contre la Corée du Nord adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

La Chine a en effet annoncé la fermeture des entreprises nord-coréennes sur son territoire avant le mois de janvier. Elle s’est aussi engagée à limiter drastiquement ses exportations de pétrole vers la Corée du Nord.

J’applaudis la Chine pour avoir rompu tout lien bancaire avec la Corée du Nord“, déclarait mardi Donald Trump, qui estimait encore récemment que la Chinepouvait “faire beaucoup plus“ pour pousser Kim Jong-Un à renoncer à son programme nucléaire.

Le président chinois Xi Jinping, qui participait ce samedi aux commémorations de la journée des Martyrs sur la place Tien An Men, a promis à Donald Trump une première visite en Chine “merveilleuse“, en novembre.