DERNIERE MINUTE

Un défilé néonazi dispersé à Göteborg

La police a procédé à une trentaine d'arrestations, dont celle du leader du "Mouvement de la résistance nordique".

Vous lisez:

Un défilé néonazi dispersé à Göteborg

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation néonazie a été dispersée à Göteborg, la deuxième ville de Suède. Aux cris de “traîtres à la nation”, plusieurs centaines de personnes ont défilé samedi à l’appel d’un groupuscule nommé “Mouvement de la résistance nordique” (NMR).

La police n’a pas publié de chiffre officiels, mais certains médias locaux ont évoqué la présence de quelque 600 manifestants. Le regroupement a pris fin deux heures après l’horaire autorisé par la police, au terme de plusieurs heures d’affrontements.

Des violences ont éclaté à l’arrivée de contre-manifestants, plus nombreux que les partisans du NMR. La police a procédé à une trentaine d’arrestations pour “troubles à l’ordre public”. Militants néonazis et antiracistes ont tenté de forcer les lignes de police afin d’en venir aux mains.


Les autorités suédoises ont été critiquées pour avoir autorisé – au nom de “la liberté d’opinion” – la tenue de cette manifestation, en marge du salon du livre de Göteborg. Ce dernier accueille pour la seconde année la publication d’extrême droite Nya Tider.

Le NMR, qui se décrit comme “national-socialiste”, compterait environ 80 membres actifs et n’est pas interdit en Suède. Le leader du groupe Simon Lindberg ferait partie des personnes arrêtées.