DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Prix en cascade au Festival du film d'El Gouna


cinema

Des Prix en cascade au Festival du film d'El Gouna

Une pluie de stars et de prix en clôture de la première édition du Festival du film d’El Gouna en Egypte. Forest Whitaker a été récompensé pour l’ensemble de sa carrière. Quant au Prix du cinéma pour l’humanité, cher au festival, il a été attribué au documentaire “Soufra” de Thomas Morgan.

Clap de fin sur le premier Festival du film d’El Gouna sur les bords de la Mer rouge en Egypte. L‘évènement s’est clôturé par une remise de prix. L’un d’eux a été attribué à l’acteur américain Forest Whitaker pour l’ensemble de sa carrière.

“C’est un grand honneur, a-t-il confié avant d’ajouter : Je ne prends pas cette récompense comme quelque chose qui honore le passé, mais comme une invitation à travailler pour être encore meilleur dans l’avenir.”

Le prix Mentor Arabia et le Prix du Cinéma pour l’humanité ont été décernés au documentaire Soufra dans lequel une jeune fille d’un camp de réfugiés près de Beyrouth lance un service de traiteur. “Les gens ici ont été incroyables tout au long de la semaine, les installations sont superbes et les soirées ont été fantastiques,” assure Thomas Morgan, son réalisateur.

Scary Mother de la réalisatrice géorgienne Ana Urushadze a décroché la Golden Star de Gouna, le premier prix du festival. La Marocaine Nadia Kounda a pour sa part, remporté le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans “Volubilis” tandis que le prix du meilleur acteur a été décerné au Mexicain Daniel Gimenez Cacho dans le film “Zama”.

L‘étoile de bronze du court-métrage revient à Mama Bobo, co-réalisé par Ibrahima Seydi.

Promotion du cinéma égyptien

El Gouna a accueilli de nombreuses stars dont l’Américain Oliver Stone, les égyptiens Khaled Selim et Engi Al-Moqqadem et la Tunisienne Dorra Zarrouk.

La promotion du cinéma égyptien était aussi au coeur du festival d’après son fondateur Naguib Sawiris. “C’est normal que le secteur privé soutienne ce secteur, assure-t-il. Le cinéma égyptien est l’un des moyens d’expression les plus importants dans l’ensemble de la région et les gens nous regardent à travers notre cinéma,” renchérit-il.

Actrice américaine, chanteuse et styliste, Vanessa Williams ne le contredit pas : “On dit que le Caire, c’est le Hollywood du Moyen-Orient : tout se passe ici, en Egypte, de grands acteurs sont originaires d’ici et il y a aussi tous ces grands auteurs et cette grande production.”

Le Festival du film d’El Gouna qui a décerné des Prix dotés de plus de 200.000 dollars américains a présenté des films originaires de 36 pays différents.

Last day of El Gouna Film Festival

Le choix de la rédaction

Prochain article
Le film de la semaine : Un beau soleil intérieur

cinema

Le film de la semaine : Un beau soleil intérieur