DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Autriche, une loi "anti-burqa" très critiquée

Vous lisez:

En Autriche, une loi "anti-burqa" très critiquée

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation bon enfant a été organisée à Vienne contre une loi qui vient d’entrer en vigueur en Autriche et qui fait débat. Elle interdit de couvrir son visage dans les lieux publics et vise essentiellement les femmes qui portent le voile islamique intégral. Mais ses détracteurs dénoncent l’hypocrisie du texte qui évoque aussi les déguisements, autorisés uniquement pour des raisons professionnelles ou lors d‘événements culturels. Les infractions seront sanctionnées par une amende pouvant atteindre 150 euros. Pour Khadisha, qui porte le voile, cela n’aura pas l’effet escompté.

“Je ne pense pas que ce soit juste que l’on nous dise ce qu’on doit porter, dit-elle. Beaucoup de femmes ne sont pas habituées à un autre style, même quand il n’y a pas de pression dans l’entourage. Et avec cette loi, elles ne peuvent plus sortir. Je pense que les personnes qui vivent leur religion du fond du coeur ne changeront rien, elles finiront juste par s’isoler des autres.”

La loi, portée par la coalition centriste au pouvoir entre en vigueur à deux semaines des législatives, durant une campagne marquée par le thème de l’intégration. Elle sera aussi appliquée à l’entrée sur le sol autrichien.

“Lors des contrôles, les visiteurs sont informés qu’ils doivent retirer la burqa ou toute autre chose couvrant le visage, explique le porte-parole de la police, Johann Baumschlager. S’ils ou elles ne le font pas ici, aux contrôles aux frontières dans l’aéroport, alors ils ne seront pas autorités à entrer sur le territoire autrichien et seront refoulés.”

Cette interdiction du voile intégral ne s’applique pas seulement en Autriche. La France a été la première à le bannir en Europe avec une loi entrée en vigueur en 2011. La Belgique et la Bulgarie ont fait de même.