DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Zagreb : Teddy Riner, évidemment !

Teddy Riner, le plus grand judoka de tous les temps était en action en ce 3e jour du Grand Prix de Zagreb !

Vous lisez:

Grand Prix de Zagreb : Teddy Riner, évidemment !

Taille du texte Aa Aa

Teddy Riner, le plus grand judoka de tous les temps était en action en ce 3e jour du Grand Prix de Zagreb !

Le nonuple champion du monde, et double champion olympique a ravi la foule en dominant l’Autrichien Stephan Hegyi en finale des +100kg. Une victoire sur ippon en moins de deux minutes. Il n’en fallait pas plus pour que Riner soit, évidemment, notre homme du jour. Le Français s’est imposé grâce à un O-Guruma, technique qui lui permet de laisser parler toute sa puissance face à un adversaire très agressif. Teddy Riner n’a plus perdu un combat depuis plus de sept ans. De quoi susciter l’admiration de tous, et des plus jeunes en particulier.

« Oui, j’ai une grande responsabilité, pour les enfants, l’avenir et le présent avec les autres judokas. C’est un tournoi merveilleux, avec tous ces enfants qui veulent un autographe. C’est bien. Tout le monde doit signer des autographes pour les enfants », a déclaré le Français après sa victoire.

Notre femme du jour est Larisa Ceric de Bosnie-Herzégovine qui a remporté l’or en +78kg.
Après une première tentative infructeuse contre Santa Pakenyte, Ceric a été rapide pour saisir sa chance et grâce à une clé de bras obliger son adversaire à jeter l’éponge.

« Vous savez, l’année dernière j’ai dit que je me sentais comme à la maison ici. Donc c’est un sentiment spécial parce que la foule me soutenait. Ils m’ont donné la force de me battre et de gagner cette finale », estime Ceric.

Dans l’autre finale féminine du jour, en -78kg, il n’y a pas eu de suspense… Shori Hamada a battu la Française Sawa Hama Camara en moins de dix secondes ! La Japonaise a envoyé son adversaire au sol avant de l’immobiliser, bras tendu. Arrêt du combat demandé par la Française et victoire de Shori Hamada qui remporte le deuxième Grand Prix de sa carrière après celui de Qingdao en 2015.

En -100kg, c’est une première victoire dans cette catégorie de tournois pour le Hongrois Miklos Cirjenics. Ce dernier s’est défait du Portugais Fonseca sur Ippon et remporte son troisième tournoi de l’année, après les championnats de Hongrie et le Grand Slam d’Ekaterinburg.

Une belle journée pour la Hongrie puisque chez les -90kg, c’est Krisztian Toth qui s’est imposé, en contrant magnifiquement son adversaire, le brésilien Rafael Macedo. C’est la troisième fois que Toth décroche l’or à Zagreb après 2014 et 2015 et il n’a que 23 ans ! Il a d’ailleurs reçu sa médaille des mains de celui qu’il avait battu en 2014, le tout jeune retraité grec Ilias Iliadis.

La Hongrie termine finalement deuxième du tableau des médailles derrière le Japon. Le Brésil est troisième, la France quatrième.