DERNIERE MINUTE

Las Vegas : "un fou, un malade", pour Trump

Vous lisez:

Las Vegas : "un fou, un malade", pour Trump

Taille du texte Aa Aa

Voici les premières images de vidéo-surveillance de l’homme qui a tué au moins 59 personnes dimanche soir à Las Vegas en plein concert de country en plein air. On y voit Stephen Craig Paddock, l’auteur du massacre, dans le centre paramedical d’un hôtel après une chute accidentelle dans une salle de machines à sous.

La police analyse la vidéosurveillance pour tenter de comprendre les mobiles du tueur. Posté à la fenêtre de sa chambre d’hôtel, au 32e étage, ce retraité aisé de 64 ans, a longuement ouvert le feu sur les spectateurs provoquant des scènes de panique et de terribles angoisses. Avant d’embarquer pour Porto Rico, Donald Trump a de nouveau parlé de cet homme. Et pour la première fois il a mentionné la loi sur le port d’armes aux Etats-Unis. “C’est un homme malade, un fou. Beaucoup de problèmes j’imagine et nous enquêtons sur lui très sérieusement. Mais nous sommes face à un individu très très malade. Ce qui s’est passé à Las Vegas est un miracle pour plusieurs raisons. La police a effectué un travail vraiment incroyable et nous serons amenés à reparler de la loi sur le port d’armes”, a déclaré Donald Trump.

Le tueur s’est suicidé avant l’arrivée du FBI dans sa chambre d’hôtel. La police enquête sur le passé de celui qu’elle qualifie de “loup solitaire”.