DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Las Vegas, un tournant dans le contrôle des armes aux Etats-Unis ?

La tuerie de Las Vegas relance la polémique sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis.

Vous lisez:

Las Vegas, un tournant dans le contrôle des armes aux Etats-Unis ?

Taille du texte Aa Aa

De la fusillade de Columbine en 1999 à celle d’Orlando l’an passé, l’histoire récente américaine est jalonnée de tueries de masse. Comme à chaque fois, l’attaque de Las Vegas force la société américaine à s’interroger sur l’urgence de contrôler les armes à feu.



Si Barack Obama s’est pour l’instant limité à présenter ses condoléances aux familles des victimes, l’ancienne candidate à la présidentielle, Hillary Clinton accuse directement le lobby des armes à feu, la NRA d‘être en partie responsable de ces fusillades.
Depuis le début de l’année, près de 12000 personnes ont été tuées par balle. Chaque année, en moyenne 30000 personnes perdent la vie à cause d’une arme à feu aux Etats-Unis.
Des chiffres ahurissants, mais qui ne semblent pas perturber la communication de la Maison-Blanche quelques heures après la plus grave tuerie de l’histoire du pays. “C’est très facile pour Mme Clinton de critiquer. Mais je crois que l’on doit surtout se rappeler de l’unique personne qui a du sang sur les mains à savoir le tireur. Ce n’est pas le moment de s’en prendre à des individus ou à des organisations”, a répondu Sarah Huckabee Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, à un journaliste qui l’interrogeait sur le contrôle des armes.
Néanmoins, l’administration Trump va certainement devoir s’exprimer sur ce problème qui a pris des proportions hors norme dans le pays. Depuis 1968, il y a eu plus d’Américains tués par balles aux États-Unis que de GI’S tués lors d’ une guerre. 1.516.863 contre 1.396.733, selon des chiffres de 2015.

Stephen Paddock, le tireur du Mandalay Bay, a bénéficié de la réglementation du Nevada sur les armes à feu, l’une des plus permissives du pays. Il y est possible d’acheter totalement librement une arme, de la porter dans des lieux publics mais aussi de faire acquisition de fusils d’assaut (même en buvant de l’alcool), ce même type d’arme qui selon toute vraisemblance a été utilisée pour tirer sur le public.

Dans les semaines à venir, une nouvelle loi sur l’usage des silencieux devrait être votée au congrès. Elle rendrait possible l’usage de cet accessoire alors même que de nombreux experts et groupe pro-encadrement des armes craignent qu’il complique le travail de la police en empêchant d’identifier l’origine d’un tir.