DERNIERE MINUTE

Togo : l'opposition dans la rue

L'opposition réclame le retour à la Constitution de 1992 qui prévoit un maximum de deux mandats constitutifs

Vous lisez:

Togo : l'opposition dans la rue

Taille du texte Aa Aa

L’opposition togolaise est descendue ce mercredi dans les rues de Lomé pour exiger le départ de Faure Gnassingbé, le président togolais au pouvoir depuis 12 ans.

L’opposition réclame le retour à la Constitution de 1992 qui prévoit un maximum de deux mandats constitutifs.

Faure Gnassingbe effectue son troisième mandat, il été réélu à deux reprises en 2010 et en 2015 lors de scrutins contestés par l’opposition, et il succède à son père, Gnassinbé Eyadéma qui a dirigé le pays pendant 38 ans.

Le gouvernement a proposé d’introduire une limitation à deux mandats constitutifs, mais en l‘état le projet de réforme n’est pas rétroactif et ne satisfait pas l’opposition.

L’opposition dénonce par ailleurs les répressions d’autres manifestations qui ont fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés en mois.