DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une Saoudienne verbalisée pour avoir pris le volant

Vous lisez:

Une Saoudienne verbalisée pour avoir pris le volant

Une Saoudienne verbalisée pour avoir pris le volant
Taille du texte Aa Aa

La police saoudienne a déclaré lundi avoir verbalisé une femme qui était apparue sur une vidéo en train de conduire et a exigé le “respect de la loi” jusqu‘à la levée effective de l’interdiction l’année prochaine.

Cet incident est survenu moins de deux semaines après la publication d’un décret royal annonçant que les femmes seraient autorisées à prendre le volant à partir de juin 2018. L’Arabie saoudite est encore à ce jour le seul pays au monde où les femmes n’ont pas le droit de conduire.

La femme, au centre de l’incident rapporté lundi, a été verbalisée pour avoir enfreint la règlementation routière après avoir été filmée en train de conduire à l’extérieur d’un hôtel de luxe de la capitale saoudienne Ryad.

“La femme qui conduisait en sortant de l’hôtel Ritz Carlton n’a pas été arrêtée”, a toutefois insisté auprès de l’AFP le porte-parole de la police, précisant que le propriétaire de la voiture a reçu une contravention.

Aucune précision n’a été donnée sur la nature de la sanction.

“Nous appelons tous les citoyens saoudiens à respecter la loi et à attendre la fin de l’interdiction formelle de conduire pour les femmes”, a encore déclaré le porte-parole.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.