DERNIERE MINUTE

Catalogne : l'attente de l'annonce

Le président de la Catalogne doit s'adresser au parlement régional à 18 heures

Vous lisez:

Catalogne : l'attente de l'annonce

Taille du texte Aa Aa

L’heure est grave mais les visages impassibles… A leur arrivée au Parlement catalan, le président de la région Carles Puigdemont, son vice-président et le porte-parole du gouvernement autonome se sont gardés de tout commentaire. Officiellement, la séance a été convoquée pour évoquer “la situation politique” neuf jours après le référendum d’autodétermination illégal qui a vu le oui l’emporter. Mais ce que Madrid et l’Europe toute entière redoutent, c’est un vote des parlementaires catalans déclarant unilatéralement l’indépendance.

Carles Puigdemont doit prononcer son discours à 18 heures dans un Parlement sous haute surveillance policière. Face aux menaces de suspension de l’autonomie par le pouvoir central, certains parlent d’un plan B, comme une déclaration d’indépendance en différé ou une proclamation symbolique, mais Barcelone n’a rien laissé filtrer.