DERNIERE MINUTE

Catalogne : les eurodéputés prônent le dialogue

De la voie légaliste à la médiation européenne, les avis sur l'avenir de la Catalogne sont partagés au sein du Parlement européen

Vous lisez:

Catalogne : les eurodéputés prônent le dialogue

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du discours de Carles Puigdemont, les députés européens restent perplexes. Très discrets jusque là sur la question catalane, certains livrent à présent leur analyse.

“Le dialogue est ce dont nous avons besoin, estime Philippe Lamberts, député européen belge, du groupe des Verts. Un pas dans cette direction a été fait quand le dirigeant catalan Puigdemont s’est abstenu de déclarer unilatéralement l’indépendance et quand Mariano Rajoy s’est abstenu de suspendre l’autonomie catalane. A présent, les deux dirigeants doivent se parler et s’ils ne prennent pas cette initiative, peut-être que la Commission européenne devrait offrir ses services pour restaurer ce dialogue.”

Le rôle de l’Union européenne comme possible médiatrice dans la crise fait lui aussi débat.

“La réponse n’est pas dans une médiation, explique Juan Fernando Lopez Aguilar, eurodéputé espagnol, de centre-gauche. Ce n’est pas le rôle de l’Union européenne. Au contraire, l’Union européenne a été cohérente dans son message qui est clair : il n’y a pas de place dans l’UE pour une république catalane auto-proclamée comme nouvel Etat membre.”

La Commission se borne pour l’instant à rappeler que la solution doit être trouvée “dans le plein respect de l’ordre constitutionnel espagnol.”